Fractures des plateaux vertébraux

Site de Bondy (93), sépulture 028, site PDL

Représentant : Micheline Kérien (michelinekerien@orange.fr)

Elle a été fortement perturbée lors de l'ouverture de la tranchée par la pelle mécanique. Le défunt reposait dans un sarcophage de plâtre, PDL055. Il s'agit d'un sujet AD de sexe indeterminé, dont le coxal gauche présente des caractères plutôt masculins (arc composé unique, incisure ischiatique)

Il présente une pathologie grave observable au niveau des vertèbres thoraciques 11 et 12 et de la première lombaire avec un écrasement des corps vertebraux vers l'avant , une soudure totale des processus epineux au niveau des apophyses articulaires inférieurs et supérieurs, dont l'aspect en "coulée de chandelle" rappelle le Mal de Pott ( tuberculose osseuse). Une fracture du plateau vertebral de la 11e thoracique encore visible a entrainé l'effondrement vers l'avant des deux thoraciques et un remaniement compensatoire osseux ( ou et une réaction inflammatoire), selon F.Boursier.

Parmi les côtes observées, on observe également pour au moins deux d'entre elles une fracture, ce qui valide l'hypothèse l'origine traumatique des pathologies observées.